Neige sale

Ma vérité héritière

  • 17 juillet 2014

Seul, je me désole d’en être las
Cimenté en surface
Dans ma croûte d’inertie
Le détenu séquestré des attentes

Es-tu consciente de ma grise prison?
Vérité héritière
Faut-il que j’ouvre la voix de ma folie
Pour enfin dégueuler l’aliénation?

Quand arriveras-tu?
Craquelant ma chair de tes fines fissures
Déchaînant l’ardente pression
Retenue dans ma poussière

De l’air, enfin, de l’oxygène!
Gonflé par particules de passion
Course en chaos dessous ma peau
Muer jusqu’aux os!

Engourdi, pourtant, je me seulidifie
De ces sales brumes qui m’embrouillent
Cheveux morts, mots et papiers jaunis
À m’urbaniser l’âme

Avant que les eaux lourdes ne m’atomisent
Que je me noie dans mer mercure
Vérité héritière
Me retrouveras-tu?

Libérer ma cellule solide
Me refaire enfin des liens
De tous ces petits bouts de petits riens
Des chemins entre les ombres

Deux âmes couchées dans un aura
Mordant l’amour à bouchées double
Se faisant la cour des silences
S’épurant le corps des sueurs

Ma stable statue
Se tue du poids de ton manque
M’entends-tu
Héritière de mon futur?

Toi, l’enjeu de tous mes vœux
Ma toujours dame
Vérité méritée
Ta flamme en vaudra la chandelle
Et je m’y carboniserai

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube