Suie blanche

Lithium

  • 24 août 2014

Carambolage artériel des globules
Trafic des insatiables purs-sangs
Comme l’hésitation du cœur à se débattre
Le retour du sommeil

Mes paupières ont rattrapé mes pupilles
Et imposé à mon âme un long néant
J’ai les veines comme des câbles de freins
Réaction à l’abus de l’éveil

Connaître la non vie mais non la mort
Se repaître d’un trépas partiel
Et crever de la trêve entre les rêves
Le corps, un réseau de détours

Laissez-moi dormir
Miroiter dans les eaux usées de mes songes
Abuser du répit et des repos
Jusqu’à ce que j’en perde conscience

Plaie de lit, plus de lune
Seuls les croissants noirs sous mes yeux
À défroisser de leurs plis égoïstes
Une Épicure de sommeil

La décélération de mon urgence à l’oxygène
De mon irrationnelle passion
Fin de delirium
Lithium

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube