Neige sale

Lionne des liens

  • 12 mars 2015

Écoutez mon sifflement de souvenirs
Aujourd’hui j’ai revu le soleil!
Elle était crépitante palpitante
Comme des fougères de sapin sur la braise

Sa beauté fumait sous ses charmes
J’ai senti ses cheveux en dorure
Mes lèvres sont devenues moites
Mes pupilles plus humides

Écoutez donc ma miroitante mémoire
Aujourd’hui j’ai vécu le rappel
Sa belle âme lentement déposée
Aux broderies de mes tempes

La volupté et la souricière de ses cils
J’ai revécu la langoureuse
Comme l’urgence d’entourer son aura
De toutes mes pupilles gustatives

J’aurais pu la coucher dans la neige
Pour faire renaître le fébrile avril
Liquéfier l’environ de béton
De ma langue brûlante

J’aurais pu caresser sa joue
Savourant la saison qui salive
Me repaître de ce seul don de douceur
Et ne plus jamais entrouvrir sa blouse

Écoutez-moi donc souffler sur mes cendres
L’oubli soudain de mes douleurs
J’aurais pu à nouveau offrir mon dos
Et puis attendre le fer

J’ai décoré ma chambre de ses lumières
Pour me rappeler qu’elles sont à d’autres
Aujourd’hui j’ai revu le soleil
Et remisé mon doux cœur en éclipse

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube