Élévations & autres poudreries

La Moisson

  • 24 juin 2014

Une vaste terre dévastée par un soleil rageur
De ses rayons laboureurs
Tes chaleurs semées
Aux sillons du sable
Le début du désert imposé
À grands coups de lumière

Les dunes d’amour laissées au vent
L’érosion des raisons qui se perdent
Poudre folle
Les poussières d’une terre qui s’envole
Au clair violent

Souviens-toi de nos récoltes
Pollen d’astre
Le ciel obéissait à tes ordres
Mon doux désastre
Maintenant plus rien ne te regarde

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube