Suie blanche

La Gestation

  • 28 septembre 2014

L’œuf ou la poule

S’envelopper sous la coque du navire
À l’abri des flots de l’eau
Et des salines acides foreuses
Des abcès de l’esprit

Au sous-sol de son âme
Regrouper les trésors dans un coin de l’espoir
Recroqueviller les richesses sous la peau
Et s’épaissir le coffre
Se ressaisir de force
Pour ressurvenir un jour

Éclore à s’en craquer les yeux
Les ailes invisibles
Et autant de qualités plumes
Que son pesant d’or
Qu’elles dépassent l’impasse
Chatouiller toutes les lois de l’ouïe
Que vibre le corps

Du neuf pour le pouls

Les coups de bec qui cognent au cœur
Craquelant dans l’écho la coquille des os
Éventrer l’utérus du bateau
Pour renaître en figure de proue
Fier comme un Lou

Quel quelqu’un fut-il ?
Les serres lacérant les vagues
Pour moissonner la mer
Que l’eau retourne à l’eau
En champs limpides
Pour nourrir la cellule de soleil
Le jaune se rescindant
À la dentition des flots

L’œuf ou la poule

Le sel en sable sur les bancs
Voir clair à perte de vue
Et prendre l’air d’un élan
Comme un perdu
Les bras ouverts…

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube