Élévations & autres poudreries

Huard

  • 28 juillet 2014

Comme si le ciel descendait
Pour toucher au matin
La naissance des nuages au ras les flots
Que le soleil s’élevait, merveille
Pour remettre le tout en place
Le vert aux forêts
Et les reflets de l’eau

Le huard sur son règne miroir
Tel un coq sauvage
De son ode message
S’affirmant le premier à voir poindre l’aube

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube