Élévations & autres poudreries

La Fantôme

  • 8 juillet 2014

J’ai à mon flanc une nymphe fantôme
Comme une nouvelle amorce
Depuis tant de jours
Une nymphe fantôme
Qu’elle n’est plus que vague incertaine
Et souvenir d’amour

Je l’aie à mon flanc, à mes cerceaux de côtes
De toutes ses forces
La nymphe fantôme
Me hantant pour m’ôter quelque chose
Mon espoir de pouvoir retrouver
Quelque blonde cause

Blanche nymphe à mon flanc qui me frôle
Vieux rêve rappelé
Par mes pleurs possédés
Aujourd’hui se résorbe ton rôle
Requiem des chants de détresse
Vide solitude sécheresse
Ô toi nymphe fantôme
S’exorcisent nos sottises
D’une pure pensée
Un amour de jeunesse oublié

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube