Neige sale

Essence

  • 28 août 2014

Les sens en feu je ne vois que braise
Une multitude d’étincelles sur mon lac
Une pluie de lave sur un champ de glaise
Un incendie miroitant dans une flaque

Les sapeurs n’agissent que comme témoins
L’étroitesse de leurs boyaux n’a pas raison
De l’ampleur du brasier lointain
Et de cette boue en combustion

Les nuages comme des fils
S’emmêlent et défilent
Crachent et puis pleurent
Remontent en vapeur

Courage d’une gouttelette
Face au volcan désarmant
Comme celui de l’allumette
Naissant dans le vent

C’est un feu sans fumée
Car celle-ci même se consume
C’est la flamme sans fin d’un fanal métamorphosé
Et plus encore

C’est un incendiaire
C’est un séisme
C’est un cataclysme
C’est l’épicentre de la terre !

C’est un soleil que mon pouce laisse rayonner
Car bercé par sa douce chaleur…

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube