Neige sale

Elfe 96

  • 19 février 2015

Nous avons laissé quatre enfers
Festoyer à notre table
Notre grand vin les attise
Vois le feu sous nos couverts

Nappe incendiaire grugeant le bois
Courant aux dossiers de nos chaises
On a légué quatre enfers
Vois cette cendre de nos ruines

La grande armée des mille flammes
Chargeant nos pieds au ras le sol
Nos jambes ne pouvant plus nous porter
À trop piler sur notre honneur

Dévoreurs vifs de nos murailles
Flattant en surface leurs chevelures
Comment pourrait-on y faire face?
Quand même nos valeurs nous échappent?

Brûlure intense au fond du ciel
Plongeant sur nous le dur rappel
Les trous fumants à notre peau
L’huile de nos espoirs consumés

Puis le sinistre de l’intérieur
Ravages d’une rage réprimée
Le cœur en braises des douleurs
Tous ces amours abandonnés

Oui quatre enfers qui nous digèrent
Au nid-brasier de l’épicentre
Matière cobaye sur le brûleur
Entrailles travaillées du sculpteur

Soufflent sur nous nos abandons
Et parasites de mauvais souvenirs
Nous laissons l’irritant héritage
Dans nos êtres quatre enfers…

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube