Neige sale

Chaud Blitzkrieg

  • 12 novembre 2014

Calme splendeur qui s’étire
Candeur suave, tu inquiètes
Méduse aux cheveux de lierres
Enserrant émoi et tendresse

Faisant la guerre à nos barrières
Vastes attraits de tes sommets
Une graine en terre de royaume
Pour l’impératrice sans frontière

Tu aspires donc à inspirer
Un Empire blanc pour une reine
Un règne d’une fumée de lumières
Sainte souveraine des soupirs

Intoxiquant déjà le sang
Fine panthère lacérant nos artères
Que l’on ne peut plus s’en défaire
L’hémorragie de ta magie

 

 

 

Partagez : Facebooktwittermail
Suivre Loui :Facebooktwitteryoutube